DESIGN URBAIN S. AGUSTÍN DE GUADALIIX
Sur un contexte urbain dans lequel il existe un montgne avec une église comme un évènement marquant et une rivière dans le périmètre, des traces existentes formées par des eaux de ruissellement naturelles et des chemins agricoles. Le fait est de respecter les reliefs et les traces naturelles pour garantir le caractère du lieu d'actuation, les meilleurs gradients ainsi que le respect du cours naturel de l'eau.
La corissance qu'on envisage supose sauter la rivière et cahnger de versant ce qui favorise une situation spectaculaire avec une certaine reciprocité avec l'image actuelle du village. En tenant en compte ce fait on analyse le morphologie du viaire: on profite des talweg pour ouvrir les viaires ainsi que les espacesles quels ont une pente minumum pur réussir à un mínimum impact qui ne dénature pas les visuelles jusqu'au village qui apparaissent depuis les chemins originels, les profiles des rues s'adaptent si possible au profile original pur éviter que les voitures s'excèdent dans la vitesse dans les rues qui soient droites ou horizontales. L'idée qu'on poursuit est de permettre une grande accesibilité pour les piétons et un faible forfait pour maintenir l'espace. L'ordénation proposée se situe dans laposition résidentielle la plus proche au peuple et s'intègre à travers l'ancienne voie de l'éllevage. Cet espace se trouve comme prochain à l'ensemble de la réserve commerciale ainsi qu'aux logements publics d'intégration.
Du à la massive occupation existente, la proposition vise à la colonisation du sol en intercalant les espaces verts entre les logements qui se développent en deux niveaux et qui s'adaptent à la topographie existente.
[SUIVANT]