INTÉGRATION
Avec ce concept, M+H veulent redéfinir leurs pratiques professionnelles, à partir d'un nouveau positionnement et d’une nouvelle prise de conscience.
Sur la base d'une contextualisation élevée, les projets commencent à être entendus comme des actions du paysage qui touchent l’ensemble du territoire et pas seulement comme des lieux transformés.
Sous le terme de STR-ART-TÉgies, M+H résument leur proposition de projet de paysage: sa stratégie d'alliance de l'art et du bon sens, de faire référence à des propos simples, basiques, des concepts élémentaires et logiques, les activités et les besoins des sujets qui peuvent faire de la ville une réalité contemporaine.
Cette stratégie d'intégration permet une pensée transversale ainsi que la possibilité de relier les concepts, d’identifier de nouvelles situations ou des événements qui autorisent au même temps de nouvelles associations et des liens.
ACCLIMATATION
M+H considèrent comme une mission primordiale celle d’atempérer et d’acclimater l’espace à travers la conception et l’aménagement paysager des espaces extérieurs.
La plantation d’arbres clairsemés dans le milieu urbain, dans les climats tempérés, protège du soleil saisonnier excesif et régle la quantité d’énergie à laquelle le bâtiment est exposé lors des orientations les plus défavorables face au soleil et aux vents.
XERISCAPE
M+H incorporates in the treatment of the gardens, the use of local shrub plants, aromatics and well-acclimatizing species, which are seasonally complemented and which needs low water and low substrate, specially when those gardens are placed in top of roofs or over basements.
ECONOMIE D'EAU
M+H plaident pour la réutilisation de l'eau de pluie à travers le toit des bâtiments pour la garder à l'intérieur des citernes. Ces réservoirs d'eau permettent d’assister les besoins en irrigation des jardins du bâtiment. Dans les maisons individuelles, M+H expérimentent avec les installations d'eau tri-séparatives, où les eaux grises sont réutilisées pour les citernes des toilettes.
LAND ART
M+H participent aux concours sur la base des traitements paysagers et la restauration des espaces publics dégradés, en parallèle à leur activité de conception de jardins intégrés dans les bâtiments et dans les parcs urbains.

SUIVANT