MARCHÉ DE SAN CHINARRO, MADRID
Le lieu pensé pour le Marché est entendu comme une place publique, à l'abri d'un élément éthéré et en flotation qui acceuille le reste des programmes et s'établit sur un plan qui lie naturellement la côte de la zone ver contigue à la rue Fernando de Rojas. De cette façon La nouvelle place du marché est entendue comme le plan sur lequel s'établissent les comerces alimentaires et qui garantie la continuité dans la parcelle au lieu de gêner. Construire un espace dómbre au-dessous d'une enveloppante perméable à la lumière.
Le reste du programme, le commercial pas alimentaire ainsi que le gymnase etles sires d'administration publique se développe dans des volumes qui remontent sur le plan du sol. Ces éléments qui flottent sont enveloppés dans une peau perméable lauelle d'une part nuance et contrôle sa relation avec l'extérieur et d'une autre part permet que l'ensemble acquiert une présence puissante dans le milieu qui l'entoure en répondant à l'échelle urbaine qui est génétée par la PAU de Sanchinarro.
Le tracé urbain augmente considerablemente son échelle dans la consolidation du limite de la ville.
La performance du paysaje nous améne à considérer la coverture du marché comme un Épaisseur entre l'architecture et son environnement, un espace entre la constrution et le paysaje.





SUIVANT