CITÉ DE LA JUSTICE, MADRID
le projet surgit comme un dénouement naturel entre les deux tensions juxtaposées une interne, relative à la dimension et à la structuration du programme et une autre externe, par rapport au volumen cylindrique conditionné par l'ordénation du campus. Comme dans le jouet, dont le nom sert de devise, dans la proposition les deux prémisses rencontrent leur sens du fait d'encapsuler le cylindre, les volumes autonomes qui conforment l'action développée à l'intérieur du bâtiment.
Principe environnemental et énergétique.
De la même fçon que dans le jeu la neige se génère comme une atmosphère appartenant pa la sène intérieure, à l'intérieur du cylindre enveloppant une aclimatation passive de l'atmosphère intérieure se produit et alors les bâtiments contenus se dèroulent dans une ambience amortie en réduissant au minimum les besoins énergétiques de ceux-ci pour sa climatisation.
En suivant la nature du programme et les restrictions d'acceès, le bâtiment se décompose sur l'inclinaison en trois volumes polyédriques fonctionnellement spécilaisés. Les deux premiers répondent schématiquement au tribunal et aux sales de revues , liés dans chacun des étages par une psarelle pour les jueges pnedant que le troisième volume héberge les services juridiques et les corps de sécurité.
Les zones de détenus occupent le deuxième sous-sol du fati d'être liées à l'accès routier à travers le tunnel.



SUIVANT